exceptionnellement sortie en amoureux en semaine !

les petits sont à l'école et à la garderie, pour nous au programme, rencontre avec les baleines à bosses, enfin on espère car c'est des animaux sauvages, rappelons le !

De juillet à mi-novembre les baleines à bosses viennent dans le pacifique sud (dans les eaux plus chaudes)pour "faire l'amour" ou pour donner naissance à leur baleineau après un an de gestation avant de repartir en antarctique où elles mangent abondamment.

Départ à 7H30, il pleut depuis cette nuit de manière diluvienne !! c'est nul, la sortie va être annulée, non, non , on y crois donc on va quand même à l'intercontinental resort où nous avons rendez-vous avec le club activités nautiques.

Accueil sous la pluie toujours présente mais on dirait que ça se calme, la sortie est maintenue ! hourra !!!

Départ en bateau à 8H30 et explication des règles de sécurité pour nous et des règles pour ne pas déranger les baleines.

C'est parti pour 3H30 de navigation à la recherche des baleines ! IL faut scruter au loin pour espérer voir un geyser de respiration ou mieux un saut !

A la sortie de la passe de tiputa (une passe est l'ouverture entre le lagon et l'océan), un geyser sur la gauche donc "230° bâbord dit le captain !"  puis plus rien pendant un long moment !

Tout le monde cherche, c'est rigolo car on entend seul le bruit du moteur, tout le monde guette !

vite, vite, à tribord, et c'est reparti dans l'autre sens mais vers le large, l'île de mooréa paraît tout près !

Grandiose , extra, génial, un saut majestueux devant le bateau (à une certaine distance quand même !), le ventre blanc et gris face au bateau !

1/2 h plus tard, sur la gauche du bateau vers la pointe des pêcheurs (punaauia), donc tranquillement nous naviguons dans ce sens.

Maintenant c'est beaucoup plus calme donc nous arrivons à la pointe des pêcheurs qui est réputée pour la présence de dauphins.

Ils ne se font pas attendre il y a plusieurs bancs qui sautent ! et grande surprise : une baleine et son baleineau sont là aussi !

Elles vont rester autour de nous pendant longtemps (le temps passe vite en bateau donc impossible de dire combien de temps). Elles remontent environ toutes les 10min pour respirer après elles sondent dès la mise à l'eau des plus courageux, à priori elles veulent être tranquilles donc on les regarde du bateau et là elles restent longtemps à la surface nous permettant de faire quelques photos.

Pour les photos ne vous attendez pas à des sauts car c'est très difficile de les prendre avec la houle et la vitesse d'exécution ! vous aurez la chance de voir un dauphin sauter que j'ai découvert aussi en regardant les photos !

régalez vous avec l'album même si ça ne représente pas le vécu !!! On en a pris plein les yeux.

Au fait olivier qui n'a pas le pied marin n'a pas été malade, grand progrès !